jeudi 3 décembre 2015

L'exposition Picasso.mania



Depuis début octobre l’exposition PICASSO.MANIA se déroule au Grand Palais, j’y suis allée le week-end dernier et  je n’ai pas été déçu. Pour quelle raison ?


Tout d’abord, car ce n’est pas uniquement sur Pablo Picasso, bien au contraire,  comme son nom l’indique cette rétrospective permet de découvrir l’influence qu’il a eue sur différents artistes depuis les années 60 à maintenant.

Dés le début, le ton est donné avec  les visages de ces créateurs du monde entier qui nous explique ce que Picasso représente pour eux, ensuite il y avait différentes salles avec différents styles, un mélange de  sculptures, d’installations de vidéos et de tableaux.

Voici trois œuvres que j’ai beaucoup aimés lors de cette exhibition



Quelques informations sur les artistes et des explications sur ces tableaux ci-dessous (source Grand Palais)



 A-Jean-Michel BASQUIAT

Une rétrospective Picasso se tient au Museum of Modern Art de new York en 1980. Le regard porté par les jeunes artistes sur son œuvre change. L’année suivante, dans une galerie, Basquiat visite une exposition consacrée aux dernières années de création du peintre espagnol.

Très impressionné, il se représentera, en 1984, portant la marinière, tout comme lui. Il inscrira alors huit fois le nom de Picasso sur la toile, répétition qui montre l’admiration et l’obsession qu’il éprouve. La figure est quasiment installée au centre du format carré de la toile. De larges bandes horizontales rouges et blanches tracées au pinceau épais dessinent la marinière. Au-dessus, le visage masculin se présente de trois-quarts ne nous montrant qu’une seule oreille. Dans cette position, le jeune créateur américain retrouve celle choisie par Vincent Van Gogh dans son célèbre autoportrait conservé au musée d’Orsay. Elle donne ainsi à cette composition une nuance nouvelle en l’intégrant dans un dialogue entre artistes au-delà̀ du temps.

Le personnage est encadré de lignes, de signes et d’écritures. C’est bien le nom de Picasso qui apparaît sans cesse répété́, comme psalmodié. A droite, une main, bien que très grossièrement suggérée, se dresse et souligne l’action du peintre. Une large tâche de bleu couronne l’ensemble. Elle porte l’accent sur l’importance de l’homme représenté et en même temps, par ses ratures et ses surcharges, affiche les menaces qui pèsent.
En arborant cette marinière, comme Picasso se vêtait de la cape de mousquetaire, Jean-Michel Basquiat ne se déguise pas mais s’approprie cette part d’angoisse souterraine et nous prend à témoin.


B-Andy Warhol



Andy Warhol est un artiste américain, l'un des principaux représentants du pop art, il agit ici à rebours, exécutant ces peintures uniques à partir des linogravures et des estampes multiples des portraits de Jacqueline Roque, reprenant le médium le plus « noble » de Pablo Picasso là-même ou ce dernier avait adopté une pratique typiquement pop.









C- Julian Schnabel


Julian Schnabel est un peintre néo-expressionniste et un cinéaste, il a réalisé cette toile en 1988 et s ‘intitule « Portrait de Bernard Picasso ».

Cette peinture, qui est une de mes préférées, a été réalisée à partir de débris de vaisselle.






Cette exposition m’a beaucoup plu car, il y a le plaisir de voir les œuvres de Pablo Picasso mais aussi de découvrir des artistes tels que Chéri Sambé, Julian Schnabel …Toutes ces créations ne laissent pas indifférent, on est parfois émerveillé, surpris ou dubitatif.


Vous pouvez aller voir Picasso.mania jusqu’au 29 février 2016, voici une petite vidéo qui montre comment Picasso a inspiré les plus grands artistes contemporains.



                                                               source chaine Grand Palais

2 commentaires:

  1. Pour en savoir plus sur Chéri Samba, représenté par la galerie MAGNIN-A, et exposé à "Picasso Mania" :
    http://www.magnin-a.com/fr/artistes/presentation/864/cheri-samba

    RépondreSupprimer