mercredi 8 juillet 2015

Marta FONFARA : Une dessinatrice de talent


                                                                Photo by Anna Moskal


Lors de la réalisation de ma dernière interview avec Charlotte Ranson, j'ai pu admirer le travail de la dessinatrice Marta Fonfara au sein de l'hôtel "La Parizienne" (vous pouvez voir son travail au sein de l'hôtel ici), ses dessins étaient féminins et girly.  Cette artiste gagne à être connue, voici mon interview avec elle.



- A partir de quel âge Marta as-tu commencé à faire des dessins et de quelle façon s’est manifesté ton intérêt pour cette activité ?

Comme la majorité des dessinateurs, dès que j’ai pu tenir un crayon dans la main ! J’ai dessiné avec ma sœur et mon frère aîné sous le regard enthousiaste de mon père lui-même dessinateur professionnel et de ma mère qui dessinait pas mal pendant ses études d’architecture. J’ai néanmoins arrêté vers l’âge de 11-12 ans, insatisfaite de ma « production » ; puis j’ai repris au lycée où j’avais un cours d’histoire de l’art et une fois par semaine une session de dessin. J’ai commencé aussi à dessiner mes profs et mes copines (il n’y avait que 3 garçons dans ma classe !) et cela m’amusait beaucoup.


-Es-tu autodidacte ou as-tu pris des cours ?

J’ai pris des cours dès la terminale quand j’ai décidé de poursuivre mon éducation à l’Ecole des Beaux-Arts. J’ai notamment étudié la gravure mais pendant ces 5 ans je n’ai pas réussi à mtriser complètement cette technique…Ce n’était pas assez spontané pour moi, je préférais toujours le dessin, l’aquarelle que l’on peut faire partout, sans un atelier spécial. Chaque jour je prenais le train pour aller à mes cours, j’en profitais pour faire des croquis de  mes co-passagers, c’était très formateur, car j’ai appris à capter rapidement les traits de visages, les postures...







-Comment se passe ton processus de création des croquis ?

Pour des commandes d'illustrations, je m'assoie à mon bureau, avec un carnet de croquis, un crayon, de la musique plutôt calme et soit j'essaie de dessiner une idée que j'ai déjà plus ou moins trouvée soit j’affronte la page blanche... ça peut être très pénible car je stresse assez rapidement. Il faut vraiment bien se concentrer et essayer d'esquisser des formes, des personnages et en général ça vient. Souvent je cherche l'inspiration sur internet ou dans la rue en m'installant dans un café, en terrasse ou sur un banc.





- Sur quel support crées-tu tes dessins, sur un bloc note, une tablette ou un ordinateur ?

En général le croquis est fait sur papier, après ça varie, je peux utiliser la table lumineuse pour faire le trait noir à l'encre ou déjà scanner l'esquisse et faire le reste sur ordinateur à l'aide de la tablette. 



-Quels sont les illustrateurs ou les illustratrices qui t’inspirent et avec qui tu aimerais travailler?

Tout d'abord - Sempé, évidemment. J'ai découvert la richesse de sa création assez tardivement, en Pologne il est connu surtout pour le Petit Nicolas mais pas trop pour ses autres albums. J'adore  sa simplicité de trait et la subtilité de son humour. René Gruau - j'admire aussi la simplicité de ses dessins, mais aussi l'élégance et ses compositions originales, c'est tellement efficace! Pour moi c'était un de meilleurs illustrateurs de mode.   Parmi les plus jeunes, je suis sous le charme des illustrations de Kanako Kuno, simples, douces et drôles, et j'apprécie beaucoup aussi le travail de Garance Doré ou Margaux Motin (ses personnages sont tellement expressifs) ou encore Lapin qui dessine beaucoup in situ, l'activité que j'adore. Et puis j'aime aussi l'univers onirique de Joanna Concejo et les superbes picture books d'Iwona Chmielewska, mes deux compatriotes déjà bien connues en France.



                                       Garance Doré                                Kanako

  Jean-Jacques SEMPE

                                                                                       Margaux Motin


-Tu as participé avec ton amie Maja Drzewiska au projet “Le chat qui allait son chemin tout seul” un ibook de Rudyard Kipling qui est sorti en avril 2014, peux-tu nous parler de ce livre et des illustrations que tu as faite ?

C'était l'idée de Maja.  Avant elle a déjà écrit, illustré et auto-edité deux livres numériques pour enfants -"Caillou" et "Carotte". Mais lassée de travailler seule elle m'a proposé d'illustrer une histoire déjà existante: "Le chat..." de Kipling qui fait partie du recueil "Les histoires comme ça". Quand j'ai lu le texte, j'ai tout de suite senti qu'il lui faudra une forme spéciale. L’histoire nous plonge dans l'univers préhistorique et magique, où dans une forêt sombre on rencontre les animaux sauvages et les premiers humains. On avait dans les têtes les dessins de la grotte Lascaux, les tableaux de Gauguin, Henri Rousseau, des illustrations de Jozef Wilkon...On réfléchissait ensemble sur la mise en page et la composition de chaque illustration et on a eu l'idée de lier toutes les images pour qu'elles créent une fresque continue comme si c'était dessiné sur un mur. Pour pouvoir faire une image tellement longue, d'abord je préparais tous les éléments séparément - les dessins des animaux, les plantes, le fond et puis j'ai assemblé tout ça sur l'ordinateur. J'ai utilisé vraiment pleins de techniques différentes - monotype, fusain, peinture, et c'était pour moi une vrai aventure. Le livre est enrichi par la voix douce d'Alexis, mari de Maja. On peut l'acheter sur iTunes store ici (pour le moment seulement pour les iPads et Mac).







-Lorsque tu travailles pour des maisons d’éditions ou la Maison de l’Europe de Paris par exemple as-tu carte blanche ?

Souvent oui, parfois il m’était demandé de changer un peu les couleurs ou d’utiliser une technique en particulier. Mais en général c'est à moi de proposer l'image et après on en discute (ou pas;-))

-J’ai réalisé ma dernière interview au sein de l’hôtel « La Parizienne » où j’ai pu admirer ton travail dans toutes les pièces de l’hôtel, quel souvenir gardes-tu de ta collaboration avec le groupe ELEGANCIA ?

 Ils sont adorables :-) C'était parfait pour moi car justement j'avais carte blanche. Ils étaient très ouverts et enthousiastes, ils m'ont juste donné trois indications importantes : humour, Paris, femme. C'était vraiment un plaisir de travailler avec eux, je leur suis très reconnaissante de m'avoir fait confiance.  J'adore aussi l'équipe de l'hôtel, chaque fois que j'y me rends, on rigole beaucoup. Parfois on faisait des petits brainstormings quand j'avais des moments creux et ça a toujours marché.






  
-Est-il prévu de sortir un livre de tes travaux, je pense surtout à ceux que tu as fait pour « La Parizienne » qui sont girly  et colorées, peut-être une BD ?

Ha, bonne question (que je ne me suis pas encore posée). Pour le moment on a commencé à vendre les illustrations, des cartes postales et des sacs en coton à l'hôtel et ça marche bien, j’ai aussi pour objectif de créer une boutique en ligne. Dès que tout ça sera bien établie, peut être on réfléchira à d'autres supports et créations.







-As-tu d’autres passions ?

Oui, il y a toujours une chose que je voudrais développer en moi : le chant ! Mais j'étais toujours trop timide pour m'y donner à fond et j'ai un peu mise en sommeil cette envie. Vive le réveil ! 

-Quels sont tes derniers coup de coeur au niveau des dessinateurs, des livres ?

J’ai découvert il y a quelques temps une jeune polonaise : Dorota Wojciechowska. Elle travaille avec la plume qu’elle marie avec des tâches de couleur. C'est simple et beau. J'adore aussi les portraits du peintre H.Craig Hanna exposé en permanence dans les deux galeries rue Bonaparte à Paris. 




                                                   peinture de H.Craig Hanna


-Quelle est ton actualité prochainement ?

Je prépare une petite exposition de mes dessins fin septembre ainsi qu'un vrai site à moi avec une boutique en ligne avec des originaux et tirages limités. 



                                                                    
                                                                       Photo by Magda Zelewska


-Un dernier mot pour la fin

Merci et au plaisir (peut-être quand je serais une chanteuse prometteuse ;-))


Voici le lien de son site officiel ici 

Sa page facebook ici 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire