vendredi 6 juin 2014

Vivi Lachipie : Une blogueuse pas comme les autres




Depuis quelques temps la blogueuse Virginie alias Vivi Lachipie officie sur le site ELLE.fr en distillant chaque semaine des conseils destinés à toutes les femmes. Elle fait partie des blogueuses que je suis avec Ursula pour Beautiful Naturelle et Kenza Sadoun pour La Revue de Kenza.


Vivi Lachipie alias Virginie Bapaume blog depuis quelques années, son surnom vient de sa passion pour le parfum Ivy et le rapprochement avec son surnom ViVi. Elle a accepté de répondre à quelques-unes de mes questions à l'occasion des 7 ans d'existence de son blog, enjoy :)


Virginie pouvez-nous raconter comment vous est venue l’envie de bloguer ? 

En juin, il y a 7 ans ! Je passais ma vie sur les blogs mode et beauté et  je me plaignais du manque de blogs parlant de beauté noire. A force de m'entendre me plaindre, mon Homme m'a fait comprendre que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même....

 -Qu’est-ce qui a été le plus difficile à gérer lors de vos débuts ?

Rien en fait. Tout était nouveauté, tout était une découverte, une surprise. C'était stimulant et motivant. Les premiers commentaires, les premières audiences. Le 1er jour, j'avais 11 visiteurs uniques, j'étais aux anges :)

-Que trouve-t-on sur votre site ? 

Ma vie :) En fait, c'est un blog lifestyle avec 60% de beauté. Il y a donc mes tests beauté, mes interviews de marques (j'adore ça !), mes looks mais aussi mes découvertes restos, livres, cinéma... C'est un condensé de mon quotidien.

 -Vous êtes en partenariat avec Joëlle Travers pour la box « MyseKit » qui propose des produits "full-size" aux femmes noires et métissées, comment êtes-vous arrivé sur ce projet ? 

Je connais Joëlle Travers, la fondatrice de Mysekit, depuis presque un an maintenant. Nous collaborons ensemble sur des tas de projets. Nous avons toutes les deux la même vision de la beauté : "Diversité". Cela nous a donc semblé évident de faire une box pour  les femmes à peaux noires, aux cheveux crépus. A côté on a aussi fait une box pour les femmes à peaux mates, et à peaux claires.



- Au début de cette année, vous avez organisé un « atelier de la diversité », pouvez-vous nous en expliquer le concept et nous dire si d’autres événements de ce type sont  prévues ? 

C'est mon petit bébé ce projet ! Il s'agit d'un atelier beauté pour toutes ! Peaux claires, mates ou foncées, cheveux crépus, ondulés ou raides, grandes, petites, minces et rondes. C'est un moment beauté pour TOUTES les beautés, chose rare dans les événements ou les médias aujourd'hui. Cela me tient à cœur, car c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai ouvert mon blog. On y retrouve des marques et produits qui ont compris que la beauté va au -delà d'une couleur.

-Le mot « diversité » est un mot qui est souvent associé à votre nom ou à vos projets, quelle importance a ce mot dans votre vie ? 

Dans mon travail, au sein de mon agence de com', tout comme mon blog, je tiens vraiment à mettre en avant ce point. Quand je pense à une note blog, j'intègre autant que je peux la beauté asiatique, métissée, maghrébine. Petites, mes amies venaient de tous les continents, et c'est en fait une réalité. En France, on est de toutes les couleurs, et malheureusement, beaucoup de supports l'oublient. J'essaye de faire en sorte que sur mon blog, mon discours, mes réseaux sociaux, la réalité se reflète.

-En France, il y a peu de diversité en une des magazines féminins, peu de noires, d’asiatiques,d’indiennes… sous prétexte que ça ne fait pas vendre, qu’en pensez-vous ? 

Je ne prendrai qu'un exemple : Le ELLE Québec, qui parle de toutes les beautés et qui se vend très bien. Il faut juste bien le faire.





 -Depuis quelques semaines on peut lire vos post sur le site ELLE que représente ce magazine pour vous ?

Le ELLE c'est une institution en France. Je suis abonnée depuis des années. On ne peut parler de presse féminine sans le citer. C'est un incontournable, mon incontournable. Je suis contente de parler de beauté noire et métissée sur un support généraliste, sur CE support qui regroupe des milliers de lectrices qui se retrouveront.




-En 7 ans, vous êtes devenue une entrepreneuse, une blogueuse reconnue et une chroniqueuse pour un magazine réputé, quelles sont vos prochaines ambitions pour les années à venir ? 



Oh, je ne parlerai pas d'ambition mais de beaux projets. Vous les découvrirez au fur et à mesure. De très beaux arrivent :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire