jeudi 1 mai 2014

Fashion designer : Natacha Baco



L’été arrive ! L’occasion pour moi de vous parler de « mode » avec la créatrice Natacha Baco ! Cette styliste française propose des créations originales faites sur mesure tirant son inspiration de plusieurs univers : l’art, la photographie, la peinture… Elle a accepté de m’accorder cette interview afin de se dévoiler un peu sur sa carrière, ses créations…enjoy !



-Pouvez-vous nous raconter comment a démarré votre carrière dans la mode ?

J’ai toujours aimé la mode et avait pour projet un « concept » axé sur çà. De ce fait, j’ai fait une formation très courte de 6 mois de modéliste afin de comprendre un peu le processus du patronage. 2 ans après cette formation, profitant d’une période de non activité, j’ai commencé à m’exercer puis à créer ma marque, aidé par la boutique de gestion de mon département.

-La mode a-t-il toujours été votre 1er choix ?

Oui et non. Je dirais plutôt que j’ai très tôt eu un amour incommensurable pour l’entreprenariat en général. J’admire les gens qui osent ! Étant férue de mode, c’est tout naturellement que je me suis dirigée vers ce secteur.

-Quel est votre processus de création pour créer une collection ?

Cela débute toujours par une idée, que je développe au fur et à mesure. Lorsque l’idée est bien mûre, pour la concrétiser il faut que j’entre dans « mon monde » ce qui veut dire être seule et dans la tranquillité. De là naît des croquis, que je peux modifie ou pas.

-Quels sont vos sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspirations sont multiples, cela va du cinéma, de l’art en général, de la fille dans la rue… j’ai continuellement besoin de « nourrir » mon œil, c’est pourquoi je reste visuellement très curieuse.

-Où et comment sont conçus les vêtements et les accessoires que vous proposez ?


Toutes mes créations sont conçues en France, en région parisienne.


-Le wax est un tissu qui séduit de plus en plus les femmes, qu’est-ce qui vous démarque des autres créateurs ?

Je ne cherche pas à me démarquer en tant que créateur « wax » car je pense que le wax est un tissu comme un autre tel que Liberty ou le tartan. Le fait que ce tissu séduit de plus en plus lui permettra de se démocratiser…
Maintenant en tant que créatrice d’origine africaine, ce qui me démarque des autres, c’est mon approche qui est moderne et très féminine qui s’adresse à des femmes qui s’assument.



-L’été arrive, quelle sera la tendance de votre collection ?

La tendance de ma nouvelle collection sera axée sur une silhouette, très féminine et structurer. Misant sur des découpes géométriques qui vont dévoiler quelque peu le corps, avec aussi un jeu d’asymétrie, le tout pour une femme sûre de sa féminité.


-Quelle est la fourchette de prix de vos créations ?
 
Cela va en moyenne de 20 à 230 euros (accessoires et modes), tout dépend des créations et des demandes sur mesure

-Si on souhaite acheter l’une de vos créations, où peut-on les trouver ?

Mes créations sont disponibles sur mon site www.by-natachabaco.com

-Vous êtes une créatrice mais aussi une femme engagée, pour toutes commandes passées sur votre site 1 € est reversé à une association, pouvez-vous en parler ?

C’est tout simple : avant ma vie de créatrice lorsque j’étais encore salariée 1 fois par an, en général en fin d’année je fessais un don à une association. Mais lorsque j’ai débuté ma vie d’indépendante, l’argent que je gagnais je le réinvestissais automatiquement et du coup je remettais au lendemain mes dons… De ce fait, l’année dernière quand je suis revenue à la création avec mon nom propre (auparavant j’officiais sous la marque L’initiée) après une pause de 1 an de mon activité, j’ai voulu intégrer ce processus de don dans mon projet. Étant d’origine africaine, j’ai cherché à travailler avec une association qui agissait dans ce continent pour les femmes et les enfants, d’où mon partenariat avec l’association la Liane.

-Quels seront vos prochains défis avec votre marque ?

Les prochains défis sont : le développement de ma ligne de déco en trouvant des points de vente pour mes abat-jours et si Dieu veut ouvrir un showroom.



-Pour finir que diriez-vous à ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

D’aller faire un tour sur mon site et de ne pas hésiter à me contacter si elles veulent une des créations avec ou sans modification !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire