mercredi 28 mai 2014

Audrey Fleurot




A quelques jours de la sortie du film « Sous les Jupes des filles », le film chorale qui réunit un casting 5 étoiles avec des actrices tels que Isabelle Adjani, Vanessa Paradis, Géraldine Nakache et bien d’autres, voici un portrait sur l’une d’elle, Audrey Fleurot. A 37 ans, elle devient doucement mais sûrement une valeur montante du cinéma français.




Quand j’ai commencé à étudier sa filmographie, je me suis rendu compte qu’elle joue depuis pas mal de temps et que je ne l’avais jamais remarqué en fait alors qu’elle a participé à beaucoup de séries tels que Kaamelott, Un village français, Engrenages et bien d’autres mais si vous ne regardez pas souvent les productions françaises comme moi, son visage ne devait pas vous être familier. Ce n’est que récemment que je l’ai découverte dans des films comme La délicatesse par exemple, Intouchables ou les Gazelles.


AudreyFleurot est diplômée de l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon, elle a commencé à jouer dans de nombreuses pièces de théâtre et à apparaître par la suite  à la télévision. C'est grâce à son personnage de la mystérieuse Dame du Lac qu’elle a interprété pendant  6 saisons dans la série à succès Kaamelott qu'elle se fait remarquer. A partir de 2005, elle joue le rôle de l'avocate Joséphine Karlsson, une surdouée qui n’apprécie pas la Police, son personnage est l’un des plus appréciés par les fans de la série.







Au cinéma, c’est son rôle de Magali,
la très sérieuse assistante personnelle de Philippe joué par François Cluzet, chargé de recruter et de gérer l'homme à tout faire de son patron qui lui permet de se faire connaître auprès d’un large public ! C
e personnage lui ouvre les portes de nombreuses autres productions tels que La Vraie vie des profs, Belle comme la femme d'un autre.



J’ai beaucoup aimé l’un de ces derniers film, Les Gazelles, vous pouvez (re)lire ma critique ici, Audrey interprétait le rôle de Sandra, une mère séparée et désespérée qui va se joindre au groupe de fêtardes en quête de sensations jeunes.  Voici un extrait 





Le 4 juin sortira dans les salles le film « Sous les Jupes des filles », le pitch : Paris. 28 premiers jours du printemps. 11 femmes. Mères de famille, femmes d'affaires, copines, maîtresses ou épouses...
Toutes représentent une facette de la femme d'aujourd'hui : Complexes, joyeuses, complexées, explosives, insolentes, surprenantes... Bref, un être paradoxal, totalement déboussolé, définitivement vivant, FEMMES tout simplement !






 Dans ce film, Audrey joue le rôle de Sophie, une femme qui se sent mal dans sa peau mais équilibrée, sur ce film elle dit : "En ce qui me concerne, je suis arrivée relativement tard dans le développement du projet, ce qui rendait la chose moins évidente. Mais Audrey a une énergie tellement communicative qu’il est impossible de lui dire non. D’autant plus qu’elle m’a proposé de réadapter un peu mon personnage pour que je puisse mieux me l’approprier.








Interview sur le même thème : Assa Sylla 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire